17
sep

Chronique du 30e anniversaire (Septembre 2014)

Le passé garant du futur

En 1984, une merveilleuse équipe s’appliquait  à créer les bases solides de notre fondation. J’étais trop jeune pour comprendre et imaginer l’effet bénéfique que cette institution aurait sur notre communauté à travers les décennies futures. Il y a 30 ans, grâce à cette mobilisation exceptionnelle, notre population pouvait bénéficier d’une des premières machines de CT-Scan de la province !

Depuis  30 ans, la médecine et les soins de santé ont évolué à un rythme effréné. La prévention est plus étendue, les diagnostics plus exacts, les traitements plus efficaces. Le but : améliorer notre santé et notre qualité de vie. Ce développement a évidemment un coût, souvent difficile à assumer par notre système de santé public. Ces pauvres finances publiques n’arriveront pas à suivre le rythme. Comme communauté, on fait donc face à un choix. Être un leader de l’innovation ou suivre la parade.

Heureusement, la Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière répond pour nous à ce choix ! Depuis sa création, elle donne habilement le coup d’envoi à de nombreux projets innovateurs qui améliorent concrètement les soins de santé de notre communauté.

Plus récemment, j’ai été témoin de plusieurs beaux projets dans le département d’imagerie médicale. Grâce à la poussée initiale de la fondation, le service de résonance magnétique des seins est offert depuis 2012, il est l’un des premiers au Québec dans un centre hospitalier non-universitaire. Il permet d’effectuer un bilan complet et extensif pour plusieurs patientes porteuses d’un cancer du sein.  Également, l’achat de la toute dernière génération d’appareil de mammographie numérique (DR) a été possible grâce à la contribution de la fondation. Les images obtenues par cet appareil sont de la meilleure qualité actuellement possible. Ces images permettent d’effectuer un dépistage et un diagnostic du cancer du sein avec une très grande efficacité. Grâce à l’activité Coup de pédale contre le cancer, en juin dernier, l’acquisition imminente d’un nouveau logiciel de colonoscopie virtuelle est possible. Il permettra de complémenter au besoin avec une grande précision l’excellent service de dépistage du cancer du côlon offert par la colonoscopie standard.

Mon expérience est trop courte pour énumérer la grande quantité de projets appuyés par la fondation dans les trente dernières années ayant contribué, petit à petit, à bâtir le CSSS du Nord de Lanaudière.  Je crois sincèrement que notre CSSS a réussi, à travers les années, à demeurer un leader de l’innovation. Je peux vous assurer que j’ai aussi la ferme intention de pratiquer dans notre région idéalement pour les trente prochaines années et de maintenir cette tradition ! La fondation a su répondre avec succès à notre choix collectif d’être innovateur. Le futur est maintenant entre vos mains. La force d’une communauté vient de sa mobilisation vers un objectif commun. Gardons notre tradition d’innovation pour maintenir la grande qualité de nos soins de santé. Aidez la fondation à vous aider !

Alexandre Cadrin-Chênevert, MD, radiologiste
Chef du département d’imagerie médicale CSSS du Nord de Lanaudière