12
nov

Chronique du 30e anniversaire (Novembre 2014)

Une fondation tournée vers l’avenir 

À l’aube du 30e anniversaire de la Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière, il est bon de prendre un moment afin de s’arrêter, regarder derrière nous et contempler tout le chemin parcouru depuis ces années. Les succès qu’il est délicieux de savourer, les défaites qu’il est douloureux de subir et les gens formidables qu’il nous a été permis de croiser sont toutes des raisons d’apprécier le moment d’un anniversaire.  

Ce moment d’introspection permet à la fondation de mieux se projeter, de prendre davantage conscience de toute la confiance et l’expérience acquises depuis 1984. En fait, c’est considérable; en 30 ans, plus de 20 millions de dollars ont été amassés, 20 millions de dollars généreusement offerts par la population du Nord de Lanaudière. 

La Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière est privilégiée, selon une étude réalisée en 2013 par la firme Épisode, la santé est le secteur priorisé par le plus grand nombre de donateurs au Québec (55 %). De plus, les donateurs québécois contribuent davantage à des organismes locaux et provinciaux qu’à des organismes internationaux. Cependant, malgré ces opportunités pour la fondation, il n’en demeure pas moins que le monde philanthropique évolue à grande vitesse et que cela demande de s’adapter.

En effet, on constate que les donateurs recherchent de plus en plus à vivre une expérience et un engagement  à travers leur don, d’où la multiplication des activités à caractère sportif comme le Défi 12 h Val Saint-Côme et Coup de pédale contre le cancer. La fondation a comme défi, non seulement de s’adapter, mais aussi d’œuvrer dans une région ayant une grande étendue, où les besoins sont grands et où une partie de la population vit dans une certaine précarité financière. 

Le réseau de la santé au Québec vivra bientôt de grandes modifications, dans un tel contexte, les membres du conseil d’administration de la Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière se font un devoir de s’informer de la situation vécue par son principal partenaire, le Centre de santé et de services sociaux du Nord de Lanaudière. Également, dans un souci de performance, de pérennité et d’efficacité, il importe de rester à l’affût des tendances et des meilleures pratiques afin d’être en mesure de saisir toutes les occasions. En tant que président du conseil d’administration, je peux vous affirmer que la fondation mettra tout en œuvre pour être en mesure de répondre au mieux aux besoins actuels et futurs du Nord de Lanaudière en matière de santé.

Paul Arbec
Président